Culture au Cœur Pages des Communes Abos
Connexion


Culture au Cœur
La culture
Découvrir le Cœur du Béarn
Services pratiques

Abos

Envoyer Imprimer
  • Historique
  • Présentation
  • Conseil municipal
  • Diaporama

C’est en 1280 que l’on trouve les premières traces écrites de l’existence d’Abos, de cette communauté appelée le “ besiau ” appartenant à la vicomté de Béarn.

Le village est désignée sous différents toponymes :
Il est cité dès le XIIIème siècle dans les fors de Béarn sous le nom d’Abos, puis en 1345 dans le fors d’Oloron sous le nom de Abossium. En 1385, le bourg compte 46 “ oustaüs ” (foyers) avec un forgeron, un tisserand, un cirier…regroupés autour de l’église et de la demeure du seigneur local.
Le village portera aussi le nom d’Abous lors de la réforme du Béarn en 1538.
Les abosiens sont soumis à la féodalité durant le moyen âge et aux obligations que cela suppose. Ils ont “ droit ” à une seigneurie jusqu’au XVIIème siècle et deux abbayes laïques importantes, un luxe !
La justice était alors exercée par les jurats d’Abos nommés par le seigneur.
Le 15 février 1729, la commune voisine de Parbayse fut démembrée de celle d’Abos.

Cependant le territoire d’Abos a été très certainement foulé depuis l’antiquité, il suffit pour cela d’observer les découvertes mentionnées dans la carte archéologique de la Gaule.

  • Au lieu-dit Castet d’Abos, une enceinte a été aménagée sur une éminence naturelle. (Massie)
  • L’église semble avoir été construite sur une enceinte. (Loubergé)
  • Au lieu-dit Taillac, à l’Est du cimetière, un tumulus isolé recouvrant une sépulture a été arasé avant les années 60. (Massie)
  • Des fragments de verre irisés provenant d’un verre à boire romain auraient été découverts avant 1881, lors de la construction de l’école. (piche) (aujourd’hui, logements communaux)
  • Des monnaies romaines des 1er et 2ème siècles ont été découvertes au XIXè et en 1991. (Raymond – Callegarin)
  • Une hache en bronze a été trouvée récemment. (Blanc – Trébucq)

Petit village des Pyrénées Atlantiques, Abos fait partie du canton de Monein. Il est placé à 120m d'altitude en moyenne dans la plaine entre le Gave de Pau et la Baïse. Blotti au pied des coteaux plantés de vignes, il avoisine les gros bourgs de Monein et Mourenx. 481 habitants résident en habitat regroupé le long de la départementale D2002.

Avant les années 50, l’activité et l’économie du village était essentiellement axées vers une agriculture polyvalente avec principalement l’élevage des bovins, la culture du maïs, de la vigne et du tabac.

La découverte du gaz et du pétrole à Lacq allait bouleverser cette économie agricole. La mise en exploitation du complexe allait générer une très forte demande de main d’œuvre et de nombreux jeunes du village, attirés par cette aubaine, sont partis travailler dans les usines…

Aujourd’hui, le complexe est en déclin. Heureusement, une pépinière d’entreprises s’est installée dans une zone à proximité. La situation du village sur l'axe Pau-Mourenx-Lacq via la départementale 33 est un attrait supplémentaire pour venir y résider.

La vie de notre commune est animée par nombre d'activités programmées tout au long de l'année par les associations :

  • Le comité des fêtes
  • L'avenir abosien basket
  • La quillette abosienne
  • Les quilles de neuf
  • La pala abosienne
  • La gym abosienne
  • Les pêcheurs abosiens
  • Le sac de billes
  • Lous esbagats
  • ACCA Abos
  • Club d'éducation canine

  • Le Maire: M. Jean-Pierre Cazalère
  • 1er adjoint: Jean-Marc Casaurancq
  • 2ème adjoint: Philippe Artaxet
  • 3ème adjoint: José Trébucq
Les conseillers :

Florence Supervielle, Sandrine Martins, Christophe Maunas, Evelyne Poeymarie, Eric Barraqué, Domingo Oliveira, Jean Dutto.

Secrétariat :

Heures d’ouverture du secrétariat :

Lundi, mardi, jeudi : 15h – 18h30
Mercredi : 9h – 16h30
Vendredi : 9h – 12h

Téléphone : 0559600375
Fax : 0559601516
e-mail : mairie-abos@wanadoo.fr

Site internet : http://www.abos64.fr

Venez découvrir notre Commune à travers quelques clichés (les photos seront jointes lors d’un prochain envoi)

 
christian louboutin chaussures replique