Culture au Cœur
La culture
Découvrir le Cœur du Béarn
Services pratiques

Ce trimestre

Envoyer Imprimer PDF

Théâtre - Monein - Samedi 18 mars - 20h30 -

Public à partir de 14 ans
Salle du Temps Libre 

Thumbnail image"Appelle-moi Olympe" de Sophie MOUSSET avec Agathe ROUILLIER et Mathias MARECHAL
Théâtre Label Etoile (40)
Mise en scène : Jean-Claude Fallet

Durée : 1H
Représentation accueillie en coorganisation avec l'OARA - Nouvelle-Aquitaine

Une rencontre entre deux grandes figures de la Révolution française!
Cette pièce de théâtre met en lumière la vie et le combat d’Olympe de GOUGES. 
« Appelle-moi Olympe ! » Ainsi s'adresse Olympe de GOUGES à Maximilien ROBESPIERRE, alors que s'échappant un moment de prison quelques jours avant sa mort, elle veut l'obliger à reconnaître son œuvre et l'injustice faite aux femmes. Dans ce duel imaginé, le philosophe politique se voit obligé de se justifier face à une femme pragmatique qui lui oppose la plus grande faute de la Déclaration des Droits de l'Homme, celle de n'y avoir pas associé les droits de la femme.
La presse en parle : « Cette terrible confrontation est celle d’un diamant contre un silex (…) Belle mise en scène de Jean-Claude falet » Sud-Ouest

Musique - Humour - Vendredi 14 avril - 21h -

Public à partir de 15 ans
Salle municipale 

Thumbnail image"C'est pas grave..."
Par la compagnie Sourigues (40)
Crédit photo : Daniel Gérard
Avec : Alain SOURIGUES, Jules Thévenot et Jean-Michel Martineau 
Durée : 1h20
Représentation accueillie en coorganisation avec l'OARA - Nouvelle-Aquitaine

SOURIGUES est dingue ! Au sens noble du terme. Drôle et malin. Ses chansons, parfois graves, sont des plaisirs subtils aux rimes choisies et aux images pas toujours sages où l’écriture prend les libertés dans les limites qu’autorise le bon goût. Prince libertaire et théâtral, SOURIGUES est tout à la fois comédien, chansonnier et illusionniste. Porté dans ses mélodies par la maîtrise d’un binôme d’excellence (Jules Thévenot, guitare et banjo et Jean-Michel Martineau, basse et flûte), le geste séducteur et puissant, le verbe sensible et intelligent, SOURIGUES donne un véritable et généreux spectacle entre désespoir amusé et tendresse implicite.
La presse en parle : «  Quand il cause, l’humoriste Sourigues nous étonne. Et il chante, occupe l’espace avec égale décontraction dans une logique de haute volée. Au final, il nous reste la p’tite musique comme ce « Diner de cons » (chez Séguéla), ce « Poing sur la gueule » ou « L’Auguste » qu’il nous chante dans une grande dramaturgie. Qui a dit que « Si à cinquante ans on ne connait Sourigues, on a raté sa vie ? » M. Kemper – Blog « Nos enchanteurs ».

 

Cirque et Danse - Samedi 13 mai - 21h -

Tout public 
Salle des sports

Thumbnail image"Un"
De et par Ezec LE FLOC'H (64)
Durée : 45 min
(Crédit photo : Delphine Pernaud)

Doté d'une présence pleine de malice, de chaleur, vibrant d'un talent généreux, il joue de son bilboquet, en exploite les possibilités inattendues avec créativité, jusqu'à flirter avec le surréalisme, voire l'absurde…Car l'un des premiers talents de ce garçon est une incroyable présence au public, chaleureuse, vibratile, malicieuse. On a d'emblée envie de le suivre dans son jeu de fantaisie et aussi d'admirer le passage avec les bilboquets de feu.
La presse en parle : "Un quoi ? Un jongleur et son bilboquet. Peut-être, alors, vaudrait-il mieux dire deux, tant la présence de ce bilboquet est forte sur scène. Mais non, Ezec Le Floch donne vie à cet objet un peu désuet, ne le lâche plus et fait bien « Un » avec lui sur scène. D'images poétiques en gags finement ciselés, ce chantre du nouveau cirque invite le spectateur à le suivre dans son monde de pure fantaisie." Sud-Ouest.

Thumbnail image

"A l'ombre de Coré"
De le compagnie Bakhus (06)
Durée : 45 min
 

Création pour deux danseurs – Mickaël SIX (chorégraphe et  danseur) et Sami LOVIAT-TAPIE (danseur)
« L’Homme est l’Ombre d’un songe, et son œuvre est son ombre ».
La Création « A l’Ombre de Coré » est née en 2011 suite à la rencontre du chorégraphe Mickaël SIX et du talentueux danseur Sami LOVIAT-TAPIE. Ce projet chorégraphique explore l’univers du champ visuel avec ce que l’on voit et ce que l’on croit voir. Transportés dans un univers poétique, le spectateur tiraillé entre le royaume des ombres et le monde qui l’entoure ne sait plus toujours où donner de la tête. Entre réel et virtuel la confusion s’installe.
La presse en parle : « Ce spectacle est rempli de sens et de poésie, les danseurs sont formidables, la lumière et la vidéo parfaite un spectacle très abouti » (laprovence.com).

 

 

 
christian louboutin chaussures replique